vendredi 8 août 2014

Comment optimiser le Netlinking ?

Le Netlinking ou Linkbuilding constitue une méthode infaillible pour construire un référencement sain sans risquer les punitions de Panda et Pingouin. Comment l’exploiter pour optimiser les résultats ? Voici quelques astuces.

Le référencement naturel, toujours aussi efficace

Malgré les nouvelles méthodes de référencement, le Netlinking privilégiant le référencement naturel demeure une arme redoutable pour constituer une bonne structure de référencement.   Le Netlinking permet d’améliorer la visibilité d’un site sur le moteur de recherche de Google tout en augmentant le nombre de visiteurs. Il existe plusieurs façons de faire du Netlinking.
Parmi elles, la création de contenu et leur publication sur les blogs connexes, les réseaux sociaux, les sites de publication d’articles, etc. s’avère très efficace. Les liens produits naturellement à travers ces méthodes sont plébiscités par Google car ils lui permettront de juger de la valeur du site en question. Plus les liens générés par le Netlinking sont nombreux et de qualité, mieux le positionnement du site se portera.

Les points positifs du Netlinking

Depuis quelques mois, le référencement naturel gagne de plus en plus de poids sur Google. En effet, il permet à Google d’associer une ancre à une thématique et à une page cible et ce rapport devient de plus en plus pertinent. Comparé à l’échange de lien classique, le Netlinking permet d’impacter sur 3 différents éléments : A, B et C au lieu de A et B seulement pour l’échange de liens. De plus, le Netlinking géographique utilisant la géolocalisation de Google est devenu une stratégie optimale sur internet. En effet, l’échange de liens se fait entre les sites appartenant à une même zone géographique ce qui facilite et améliore considérablement la géolocalisation. Dans ce cas, le netlinking vise les sites internet proches géographiquement et non thématiquement seulement. L’échange de liens entre partenaires thématiques et géographiques présente un double avantage. En effet, cette stratégie permet de proposer aux internautes des sites connexes très appréciés par Google.

Exploiter le Netlinking multilingue

Le Netlinking multilingue se veut tout aussi intéressent. Par exemple, il est possible d’utiliser des ancres en français pour pointer des sites anglo-saxons. Grâce à Panda, cette stratégie se veut encore plus bénéfique. C’est le moment de réaliser des liens cross-language et de bénéficier d’un backlink solide situé dans un environnement linguistique différent. Les anciens liens historiques gagnent également en poids, désormais les liens anciens et stables sont plus importants que les liens récents.  Désormais, l’ancre ou mot-clé sur lequel sera basé le référencement d’un site web amplifiera le poids de ce dernier. De ce fait, le Netlinking n’est pas encore dépassé, et il est encore plus intéressant de faire du white hat pour avoir un meilleur positionnement Google.

En bref, les bases du Netlinking restent inchangées, l’échange de lien demeure une astuce irréfutable pour référencer un site, mais aujourd’hui, grâce à Panda et Pingouin, il devient plus intéressant de faire des échanges de liens entre deux sites de même thématique ou non, mais appartenant à une zone géographique bien définie. Enfin, il est important de réaliser un référencement cross-language pour référencer et les pages francophones et les pages anglophones à la fois.  Au lieu de pénaliser les acteurs de référencement, Google Panda et Google Pingouin semblent leur donner la marche à suivre pour réaliser un référencement vraiment naturel.