lundi 6 octobre 2014

Interview SEO de Laurent Bourrelly

Bonjour à tous,


Aujourd’hui je vous propose cette interview de Laurent Bourrelly : une interview très riche et abondante.

Si vous travaillez dans le SEO, vous devez le connaitre, il est spécialiste en référencement et selon le sondage du JOURNALDUNET il tient la 3e place des meilleurs SEO de France. Vous trouvez ICI ce sondage.

Merci à toi Laurent d’avoir consacré du temps à la rédaction de tes réponses et très bonne lecture à mes fidèles sur Référenceurs MADA Groupe.



Questions sur Laurent:

 - Pour ceux qui ne te connaissent pas encore, peux-tu te présenter brièvement ?
Je m'appelle Laurent Bourrelly et cela fait un peu plus de 10 ans que je fais du référencement. Français d'origine je suis parti m'installer dans la Principauté d'Andorre.
Pour ceux qui souhaitent en savoir plus, vous pouvez taper mon nom sur Google et consulter la page « Qui suis-je ?» de mon site : www.laurentbourrelly.com.

- Racontes-nous comment tu es tombé dans le SEO

Ce fût surtout un concours de circonstances dû à ma passion de l'informatique. Lorsque les gens vous voient passer du temps sur un ordinateur ils pensent que vous savez tout faire ! Et c'est courant 2002 que l'oncle de ma femme, qui avait une agence immobilière, me voyant toute la journée devant mon écran, m'a demandé si je pouvais réaliser son site web.
Je n'avais aucune idée de la façon de réaliser ce site mais cela me paraissait intéressant, donc j'ai appris tout ce que je pouvais et je l'ai fait ! De là, j'ai commencé à faire des sites pour d'autres personnes et en 2004 j'ai fait un concours de référencement. Il s'agissait de se positionner à une date donnée sur un mot-clé, qui n'a habituellement pas beaucoup de résultats (afin de ne pas polluer les résultats de recherches), en l'occurence : « Mangeur de cigogne ». Ce concours était le premier du genre en France et le second mondial et j'ai terminé 3ème ! Cela m'a permis de tester beaucoup de choses, de partager et discuter avec les autres concurrents. Nous avons mis en place une vraie communauté autour de ce concours, nous avons tous progressé ensemble. Voilà ce qui m'a fait tomber dans le référencement, pour moi-même. Au départ, je monétisais mes propres sites avec AdSense, Affiliation et les reventes de sites. En dehors de ma présence sur les forums, j'avais créé un site sur lequel je partageais mes trouvailles et mes techniques. De fil en aiguille, les gens ont commencé à faire appel à moi pour des prestations. A ce moment là j'ai dissocié le travail effectué pour moi-même et celui effectué pour les autres. Pour moi-même je faisais du référencement et mettais « les mains dans le camboui » pendant que pour les autres, je me cantonnais à faire du conseil : stratégie !

- Qu'aimes-tu le plus et le moins dans ton métier ?

Ce que j'aime le plus est le fait que ce soit un jeu : continuer à avancer, progresser, sans jamais rester sur mes acquis et évoluer avec l'environnement, les nouveautés du secteur, les évolutions des moteurs de recherches etc.. Je ne peux pas dire qu'il y ai une facette de mon métier que je n'aime pas ou que j'aime moins mais il est vrai qu'aujourd'hui c'est moins facile, il faut bosser plus pour gagner moins en terme de positionnement. Il faut vraiment travailler dans les règles de l'art, ce n'est pas nouveau mais le côté fun, expérimentation et manipulation des algorithmes est moins présent. Beaucoup plus de travail dans les règles, de communication et marketing (relations presse...).

- Tu parles toujours du cocon et du Podcast SEO sur ton blog, qu'est-ce-que c'est ?

Le Cocon Sémantique est un concept fondamental qui dit qu'une page en elle-même a une puissance limitée et que ce qu'il y a de presque plus important que la page est son environnement « on site » et « off site ». Le Cocon Sémantique se préoccupe du « on site », c'est à dire qu'autour de la page, on essaie de créer ce que j'appelle un « Cocon » pendant que d'autres appellent ça « Règles d'affinités sémantiques », « Glissement sémantique », « Continuité sémantique » ou autre. Ce qu'il faut retenir c'est qu'autour d'une entité, il y a d'autres entités connexes avec des liaisons qui sont plus ou moins sophistiquées permettant de réaliser un système de vases communiquants, un « transfert de jus » si l'on peut le symboliser comme ça. Voilà pour la partie « on site ». Côté « off site », si vous regardez la dernière nouveauté de Majestic SEO qui s'appelle le « Topical Trust Flow », vous comprendrez que l'environnement autour de la page et autour du site est très important, il faut être dans des thématiques connexes.

- Aujourd'hui, que t’apporte ce métier sur le plan personnel ?

Une énorme satisfaction car je fais un métier que j'adore, je ne me verrai pas faire autre chose. Avoir la chance de faire un métier qui vous passionne et qui est gratifiant est un épanouissement personnel énorme.

- Aimerai-tu changer de métier et si oui lequel choisirai-tu ?

Si je devais changer de métier, ce serait pour exercer la profession de Retraité !!

A propos du SEO :

- Comment vois-tu le SEO aujourd'hui? As-tu quelques préconisations SEO pour 2015 et penses-tu
que ce métier existera encore dans quelques années ?

Je pense qu'aujourd'hui le SEO est perdu, les gens ne savent plus quoi faire parce que Google a lancé un coup de pied dans la « fourmilière » et les « fourmis » courrent dans tous les sens sans vraiment savoir où aller. Voilà l'impression que j'en ai.
Préconisations SEO pour 2015 : se remettre en question et travailler dans les règles de l'art. Les fondamentaux du référencement sont connus depuis toujours et si l'on se raccorde à eux, ça fonctionne. Il est inutile de chercher des astuces, des raccourcis... Il y en a sûrement mais ces raccourcis devront se caler sur une stratégie pérenne et basée sur ces fondamentaux. Malheureusement ces fondamentaux ne sont pas « glamour », c'est beaucoup de travail mais ils fonctionnent et ont toujours fonctionné, il n'y a donc pas de raison que cela change. Je pense que dans quelques années le métier SEO existera toujours mais il faudra évoluer et s'orienter vers une
expertise métier globale qui comprend de la communication-marketing et le webmarketing. Le web et Internet étant des vecteurs de communication qu'il faut prendre en temps que tels.

- Aujourd'hui encore, beaucoup d'agences web proposent garantissent des positions sur Google,
peut-on vraiment les garantir ?

J'ai toujours été contre les garanties de référencement à la performance, c'est faux et malsain car nous ne pouvons absolument pas garantir des résultats de positionnement dans Google. Ces prestations sont soit des jeux contractuels, soit en fonction des résultats, l'agence gagnera plus ou moins d'argent. Pour AdWords, c'est différent, là, je préconise de prendre uniquement des prestations à la performance. Mais en référencement naturel, absolument pas !

- Comment mener une veille efficace dans le domaine du référencement ?

En français ce n'est pas évident, il n'y a pas grand chose à part Abondance et WebRankInfo qui recyclent eux- même des infos américaines ou anglaises. Je conseille d'aller directement sur les blogs et forums anglo-saxons : WebMasterWorld et BlackHatWorld pour les forums, seo.alltop.com propose une liste intéressante de blogs SEO. Vous pouvez également consulter Inbarn.org qui est plus axé sur le webmarketing.

- Quels sont tes secrets pour un bon référencement ?

Pas de secrets ! Du travail, application des fondamentaux et être plus malin et vicieux que les autres !

- Quels sont tes 3 outils SEO indispensables ?

SEMRush, Majestic SEO et un outil de suivi de position : SEOrank ou AgenceWebRanking ou Ranks

- Donnes-nous tes 3 facteurs clés de succès pour une stratégie SEO

Le tryptique : Technique, Contenu, Popularité.
Il faut que la technique et la popularité soient au service du contenu pour le valoriser. Sur le plan technique, évacuer les facteurs bloquants mais optimiser et améliorer au maximum l'accessibilité. Pour la popularité il faut construire un site puissant, de notoriété suffisante pour qu'il puisse valoriser le volet central qui est le contenu. Lui même devant être optimisé « on page » et ensuite « on site » avec mon concept du Cocon Sémantique.

- Quel a été pour toi le plus gros défi SEO ?

Gagner le concours « Mangeur de cigogne » où j'ai fini 3ème.

- Comment faire pour échapper à Panda et Pingouin ? Quelle est la différence entre ces deux
algorithmes ?

Panda s'occupe de la « qualité ». Qualité entre guillemet car comment un robot peut juger de la qualité d'un site ? En tous cas pas de la même manière qu'un humain.
Pingouin s'attache aux liens artificiels.
L'un est axé « on site » et l'autre « off site », quoi que pour moi Pingouin commence le travail « on site », notamment en regardant le maillage interne et il est facile pour lui de remarquer les liens très optimisés « on site » et de là il fait une corrélation « off site » avec des ancres optimisées et commerciales. Pour leur échapper, comme dit plus haut, il faut travailler dans les règles de l'art. Mais attention, avec un site « jetable » vous pouvez avoir des stratégies de référencement « agressives » sans penser à Panda ou Pingouin (sans oublier qu'ils ne sont pas les seules pénalités). Cela est une autre stratégie ! En résumé, si vous souhaitez leur échapper, il faut travailler proprement et dans les règles !

- Quels conseils donneriez-vous aux débutants SEO et quels sites conseillerai tu à ceux qui
souhaitent apprendre le SEO aujourd'hui ?

Testez ! Faites un site, mettez les mains dans le camboui, faites des erreurs et apprenez d'elles. Réalisez plein de sites, apprenez et essayez tout ce que vous pouvez ! Je conseille de lire le nouveau livre d'Olivier Andrieu : SEO O€, il n'est pas long et dit l'essentiel.
Vous pouvez bien sûr aussi télécharger mon guide du référencement, disponible sur mon site.